En-tête En-tête En-tête
Confédération Française de la Boucherie, Boucherie-Charcuterie, Traiteurs
24H chez mon artisan boucher by MADE in VIANDE

24H CHEZ MON ARTISAN BOUCHER BY MADE IN VIANDE

" 24H chez mon artisan boucher by MADE in VIANDE ", c'est parti ! Jusqu'au 29 mai, les professionnels des filières élevage et viande ouvrent leurs portes pour dialoguer avec le grand public et plus que jamais leur expliquer « Aimez la viande et ceux qui la font », dans la lignée de la nouvelle...

" 24H chez mon artisan boucher by MADE in VIANDE ", c'est parti !

Jusqu'au 29 mai, les professionnels des filières élevage et viande ouvrent leurs portes pour dialoguer avec le grand public et plus que jamais leur expliquer « Aimez la viande et ceux qui la font », dans la lignée de la nouvelle communication collective d'INTERBEV.

Plus de 900 établissements (élevage, marchés aux bestiaux, entreprises d'abattage…) ont ainsi prévu d'ouvrir leurs portes, dont 350 artisans bouchers-charcutiers. L'opportunité pour le public d'échanger en toute franchise et en toute convivialité et de mieux comprendre le métier d'artisan boucher : de la provenance des produits en passant par la diversité des races, la sécurité sanitaire et les techniques de préparations bouchères …

Pour découvrir l'ensemble des participants, rendez-vous sur : madeinviande.fr

"AIMEZ LA VIANDE, MANGEZ-EN MIEUX."

La campagne de communication collective d'INTERBEV : "AIMEZ LA VIANDE, MANGEZ-EN MIEUX.", signée Naturellement Flexitariens, revient sur les écrans ! Depuis le dimanche 19 mai, INTERBEV relance sa campagne de communication collective avec le spot publicitaire « Voici Thomas », multidiffusé...

La campagne de communication collective d'INTERBEV : "AIMEZ LA VIANDE, MANGEZ-EN MIEUX.", signée Naturellement Flexitariens, revient sur les écrans !

Depuis le dimanche 19 mai, INTERBEV relance sa campagne de communication collective avec le spot publicitaire « Voici Thomas », multidiffusé sur la majorité des chaînes de télévision, sur Internet et sur les réseaux sociaux jusqu'au 9 juin prochain.

Pour revoir le film « Voici Thomas » : naturellement-flexitariens.fr

En complément du spot publicitaire et comme pour la précédente vague, le plan média de cette 2ème vague de la campagne INTERBEV intègre également la diffusion de contenus pédagogiques : valorisation du modèle d'élevage français et des pratiques responsables de la filière, interviews d'experts, conseils nutritionnels, idées recettes….
Ces contenus sont aussi publiés sur le site internet de la campagne collective –
naturellement-flexitariens.fr - et sur ses réseaux sociaux : @NaturellementFlexitariens (Facebook, Instagram) et @LesFlexitariens (Twitter).

Partagez cette nouvelle campagne de notre filière avec le plus grand nombre, via notamment le site et les réseaux sociaux « Naturellement Flexitariens ». Nous comptons sur vous pour continuer à porter ce nouveau message collectif de la filière élevage et viande !

COMMANDO VÉGAN : LA CONFÉDÉRATION DE LA BOUCHERIE DEMANDE UNE COMPARUTION IMMÉDIATE

Paris le 6 mai 2019 Communiqué de presse La Confédération Française de la Boucherie, Boucherie-Charcuterie, Traiteurs (CFBCT) condamne l'odieuse attaque menée par un commando végan, haineux et radicalisé, contre un jeune artisan boucher ce weekend au marché Saint-Quentin (Paris). La CFBCT demande que les deux individus interpellés soient jugés en comparution immédiate et que la commission d'enquête parlementaire sur les mouvements et...

Paris le 6 mai 2019

Communiqué de presse

La Confédération Française de la Boucherie, Boucherie-Charcuterie, Traiteurs (CFBCT) condamne l'odieuse attaque menée par un commando végan, haineux et radicalisé, contre un jeune artisan boucher ce weekend au marché Saint-Quentin (Paris).

La CFBCT demande que les deux individus interpellés soient jugés en comparution immédiate et que la commission d'enquête parlementaire sur les mouvements et associations végans et leurs financements, demandée de longue date par la profession, voie enfin le jour.

Pour Jean-François Guihard, président de la CFBCT : « notre jeune collègue qui vient de subir cette épreuve traumatisante peut compter sur la solidarité des 80 000 femmes et hommes qui travaillent au quotidien dans les 18 000 boucheries-charcuteries artisanales du pays ».

La CFBCT signe un partenariat pour permettre à ses adhérents de réaliser des économies sur leurs factures d'énergie

LA CFBCT SIGNE UN PARTENARIAT POUR PERMETTRE À SES ADHÉRENTS DE RÉALISER DES ÉCONOMIES SUR LEURS FACTURES D'ÉNERGIE

Jean-François GUIHARD, Président de la CFBCT, a signé un partenariat avec Collectif Energie, Société spécialisée en gestion d'énergie, qui propose l'achat groupé de gaz et d'électricité. L'objectif de la CFBCT est d'aider ses adhérents à faire le meilleur choix parmi les différentes offres en vigueur...

Jean-François GUIHARD, Président de la CFBCT, a signé un partenariat avec Collectif Energie, Société spécialisée en gestion d'énergie, qui propose l'achat groupé de gaz et d'électricité.
L'objectif de la CFBCT est d'aider ses adhérents à faire le meilleur choix parmi les différentes offres en vigueur sur le marché de l'énergie.
Pour bénéficier d'un tel service, et ainsi optimiser ses contrats d'énergie, rien de de plus simple, il suffit de s'inscrire :
• Soit via la plateforme web dédiée au métier - http://cfbct.collectifenergie.com

• Soit via le formulaire papier téléchargeable ici (à compléter et à retourner accompagné de factures à l'adresse indiquée).

Par la suite, l'offre la plus avantageuse identifiée est adressée à l'adhérent. Il est contacté par un référent énergie. Il est libre de souscrire ou non à l'offre proposée.

A Rouen, trois jeunes sacrés « meilleurs apprentis bouchers de France »

A ROUEN, TROIS JEUNES SACRÉS « MEILLEURS APPRENTIS BOUCHERS DE FRANCE »

Historique : deux jeunes filles du même CFA lauréates Ils seront, à l'invitation du président de la CFBCT, reçus à l'Elysée le 1er mai Dimanche 7 et lundi 8 avril, s'est tenue à Rouen la 40e édition du concours « un des Meilleurs Apprentis Bouchers de France ». Organisé par la Confédération...

Historique : deux jeunes filles du même CFA lauréates

Ils seront, à l'invitation du président de la CFBCT, reçus à l'Elysée le 1er mai


Dimanche 7 et lundi 8 avril, s'est tenue à Rouen la 40e édition du concours « un des Meilleurs Apprentis Bouchers de France ».
Organisé par la Confédération Française de la Boucherie, Boucherie-Charcuterie, Traiteurs (CFBCT), en collaboration avec la Maison des Bouchers de la Seine-Maritime et le CFA Simone Veil de Rouen, ce concours vise à promouvoir l'excellence du parcours de formation des jeunes effectuant leur apprentissage au sein des quelque 18 000 boucheries artisanales du pays.

23 apprentis qui ont débuté leur formation l'an passé, actuellement en 2e année de CAP, se sont affrontés pour remporter le prestigieux titre, après avoir passé victorieusement les sélections départementales puis régionales.
Désossage, parage, découpe, ficelage, décoration des viandes étaient au programme de l'épreuve qui a duré six heures et demie.
Les 23 finalistes étaient évalués par un jury composé de bouchers professionnels, Meilleurs Ouvriers de France et formateurs.
A l'issue de l'épreuve et d'une cérémonie de proclamation des résultats haletante, trois jeunes se sont vu décerner le titre de « Meilleur Apprenti Boucher de France 2019 » dont deux jeunes filles issues du même CFA : une première dans l'histoire du concours !
Les trois lauréats sont d'ores et déjà conviés à l'Elysée pour la « traditionnelle cérémonie de remise du muguet » qui aura lieu le 1er mai.

Les trois lauréats, premiers ex aequo, sont :



Lauranne Lemonnier, apprentie à la boucherie « Au fil de l'os » à Lezoux (Puy-de-Dôme), Manon Maignol, apprentie à la boucherie Dugast à Chamalières (Puy-de-Dôme), qui représentaient toutes les deux la région Auvergne-Rhône-Alpes, et Tristan Raitière, apprenti à la boucherie Epiard du Bignon (Loire-Atlantique), qui représentait quant à lui la région Pays-de-la-Loire.

Le prix Médicis, délivré par la mutuelle Médicis Retraite des artisans et travailleurs non-salariés et qui récompense le « meilleur projet professionnel » a été décerné à Gabriel Anne, apprenti à Séméac (Hautes-Pyrénées).

Pour Jean-François Guihard, président de la CFBCT, « nous avons assisté à un excellent concours dont on tirera un grand enseignement : la féminisation du métier de boucher se confirme année après année. Après le sacre d'une jeune bouchère de Haute-Savoie l'an passé, ce sont deux jeunes filles qui ont été titrées cette année. Cela démontre que le métier de boucher est ouvert à tous, hommes et femmes. Les stéréotypes tombent et c'est tant mieux : pas besoin d'être grand et fort pour devenir boucher ! On l'observe dans nos entreprises et CFA, de plus en plus de jeunes filles rentrent en apprentissage dans la filière boucherie. Ces dernières années, le métier s'est modernisé et a plus que jamais le vent en poupe. Pour preuve, le nombre d'apprentis bouchers a tout simplement doublé en dix ans franchissant cette année la barre symbolique des 10 000 apprentis formés au sein de nos 111 CFA ».