En-tête En-tête En-tête
Confédération Française de la Boucherie, Boucherie-Charcuterie, Traiteurs
MADE in VIANDE

MADE IN VIANDE

C'est du 17 au 21 mai 2017 que se sont déroulées les Rencontres MADE in VIANDE, organisées par INTERBEV. Pour cette 3ème édition, ce sont 622 Rencontres qui ont été mises en place, dont 276 dans des boucheries et triperies artisanales. Un joli succès pour cette opération qui vise depuis sa création...

C'est du 17 au 21 mai 2017 que se sont déroulées les Rencontres MADE in VIANDE, organisées par INTERBEV.

Pour cette 3ème édition, ce sont 622 Rencontres qui ont été mises en place, dont 276 dans des boucheries et triperies artisanales. Un joli succès pour cette opération qui vise depuis sa création en 2014 à faire découvrir au public la diversité des métiers de la filière élevage et viande, ainsi que les engagements de tous ses acteurs, qu'ils soient sociaux, économiques, environnementaux…

Revivez les temps forts de ces Rencontres MADE in VIANDE grâce à la vidéo bilan éditée par INTERBEV.

Et notez-le dès-à présent dans vos agendas, la 4ème édition des Rencontres MADE in VIANDE aura lieu du 31 mai au 6 juin 2018 !

Réforme du RSI : le gouvernement dévoile son programme

RÉFORME DU RSI : LE GOUVERNEMENT DÉVOILE SON PROGRAMME

Le programme du gouvernement en faveur des travailleurs indépendants a été présenté ce mardi 5 septembre par le Premier ministre à Dijon. Celui-ci a confirmé de nouveau la suppression du régime social des indépendants (RSI) au 1er janvier 2018 et son adossement au régime général de la sécurité...

Le programme du gouvernement en faveur des travailleurs indépendants a été présenté ce mardi 5 septembre par le Premier ministre à Dijon. Celui-ci a confirmé de nouveau la suppression du régime social des indépendants (RSI) au 1er janvier 2018 et son adossement au régime général de la sécurité sociale.
Dans un communiqué de presse, l'U2P a salué « l'engagement d'une vraie politique en direction des travailleurs indépendants ».
Au cours d'une période transitoire de deux ans, les différentes missions du RSI seront progressivement reprises en gestion par les caisses du régime général. Les dispositions relatives à cette nouvelle organisation seront inscrites dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2018. Comme s'en félicite l'U2P, « la nouvelle gestion restera dédiée aux travailleurs indépendants qui seront représentés dans les instances de décision et qui continueront à bénéficier de règles propres en matière de cotisations afin de ne pas les alourdir ». En d'autres termes, les inquiétudes qui pouvaient exister sur un alignement des cotisations sur celles des salariés disparaissent.
L'U2P salue la décision du gouvernement de compenser l'augmentation de la CSG (1.7 point) des travailleurs indépendants, en prévoyant des baisses de cotisations au même titre que celles accordées aux salariés.

Signalisation obligatoire de l'interdiction de « vapoter » en entreprise

SIGNALISATION OBLIGATOIRE DE L'INTERDICTION DE « VAPOTER » EN ENTREPRISE

À partir du 1er octobre 2017, les entreprises auront l'obligation de mettre en place une signalisation apparente rappelant le principe de l'interdiction de l'utilisation des cigarettes électroniques (« vapotage »). Cette mesure fait suite à la parution du décret n° 2017-633 du 25 avril 2017 (paru au JORF...

À partir du 1er octobre 2017, les entreprises auront l'obligation de mettre en place une signalisation apparente rappelant le principe de l'interdiction de l'utilisation des cigarettes électroniques (« vapotage »).

Cette mesure fait suite à la parution du décret n° 2017-633 du 25 avril 2017 (paru au JORF du 27 avril) relatif aux conditions d'application de l'interdiction de vapoter dans certains lieux à usage collectif.

Des amendes sont prévues pour les employeurs qui ne mettront pas en place cette signalisation, et pour les salariés qui « vapoteront » malgré l'interdiction.

ETATS GÉNÉRAUX DE L'ALIMENTATION : POUR LA BOUCHERIE, IL EST URGENT DE FAIRE VITE.

Jeudi 20 juillet seront lancés les Etats généraux de l'alimentation, voulus par le Président de la République. La CFBCT, qui représente les 18 000 artisans bouchers-charcutiers de France, sera force de proposition dans les ateliers auxquels elle participera. L'élevage traditionnel et le commerce de proximité souffrent comme peut être jamais dans leur histoire. Avec la disparition de milliers d'exploitations agricoles et le phénomène...

Jeudi 20 juillet seront lancés les Etats généraux de l'alimentation, voulus par le Président de la République. La CFBCT, qui représente les 18 000 artisans bouchers-charcutiers de France, sera force de proposition dans les ateliers auxquels elle participera.
L'élevage traditionnel et le commerce de proximité souffrent comme peut être jamais dans leur histoire. Avec la disparition de milliers d'exploitations agricoles et le phénomène de désertification commerciale des centres-villes et villages, ce sont des milliers d'emplois qui disparaissent et sont menacés. Face à la crise sans précédent de ces deux fleurons de notre économie et de notre culture, il est urgent de trouver des solutions.
Le monde de l'alimentation est à un tournant historique. Ces Etats généraux représentent donc un espoir, une opportunité à ne pas laisser s'échapper. Attention à ne pas rester sur le même mauvais chemin et à céder aux habituelles sirènes du « toujours plus ».
Depuis toujours, les artisans bouchers sont les partenaires privilégiés des éleveurs qu'ils rémunèrent, contrairement à d'autres, au « juste prix ». Les deux professions entretiennent une relation « gagnant-gagnant ». Au cœur du commerce équitable, les bouchers-charcutiers sont le maillon indispensable du circuit alimentaire de proximité.
A tort, les gouvernements successifs ont préféré écouter la Grande Distribution et les industries agroalimentaires plutôt que l'Artisanat. Les producteurs, les artisans et les consommateurs en payent aujourd'hui le prix.
Les 18 000 artisans bouchers-charcutiers appellent donc les parties prenantes de ces Etats généraux de l'alimentation, ainsi que le Président de la République et le Gouvernement à prendre des décisions courageuses. Il est urgent de faire vite…

Elections d'Interbev

ELECTIONS D'INTERBEV

Le 28 juin s'est tenue l'élection du bureau d'Interbev ainsi que la désignation des présidents et référents des commissions. Alors que Dominique Langlois (FNICGV) a été réinvesti à la présidence de l'interprofession, le président de la CFBCT, Jean-François Guihard, a été élu vice-président d'Interbev...

Le 28 juin s'est tenue l'élection du bureau d'Interbev ainsi que la désignation des présidents et référents des commissions.
Alors que Dominique Langlois (FNICGV) a été réinvesti à la présidence de l'interprofession, le président de la CFBCT, Jean-François Guihard, a été élu vice-président d'Interbev et président de la commission communication transversale.
Bruno Dufayet (FNB) et Gérard Poyer (FFCB) sont également désignés vice-présidents alors que Jean-Paul Bigard (Culture Viande) devient trésorier.

ACCESSIBILITÉ : ALERTE DÉMARCHAGES !

Vous êtes nombreux à être harcelés par des démarcheurs agressifs et menaçants. Ils veulent vous vendre : - un registre d'accessibilité, - et / ou une formation pour l'accueil des personnes handicapées. Ils cherchent à vous faire peur en évoquant le risque d'une amende de la part des services de contrôle si vous n'achetez pas leurs produits et services. Ne vous laissez pas intimider ! Le registre d'accessibilité, obligatoire à compter...

Vous êtes nombreux à être harcelés par des démarcheurs agressifs et menaçants.
Ils veulent vous vendre :

- un registre d'accessibilité,
- et / ou une formation pour l'accueil des personnes handicapées.
Ils cherchent à vous faire peur en évoquant le risque d'une amende de la part des services de contrôle si vous n'achetez pas leurs produits et services.
Ne vous laissez pas intimider !
Le registre d'accessibilité, obligatoire à compter du 30 septembre 2017, est un recueil de documents déjà en votre possession. Et la formation de votre personnel à l'accueil des personnes handicapées n'est pas obligatoire dans nos entreprises.
N'hésitez pas à contacter votre syndicat départemental en cas de doute.

UN REGISTRE PUBLIC D'ACCESSIBILITÉ BIENTÔT OBLIGATOIRE

Un décret impose la mise en place d'un registre public d'accessibilité dans les établissements recevant du public (ERP), donc dans nos boucheries, et ce, au plus tard le 30 septembre 2017. Accessible aux clients et salariés qui demanderaient à le consulter, et constitué d'un recueil de documents déjà existants, ce registre doit contenir : - les documents de niveau d'accessibilité de l'établissement (l'attestation d'accessibilité, ou...

Un décret impose la mise en place d'un registre public d'accessibilité dans les établissements recevant du public (ERP), donc dans nos boucheries, et ce, au plus tard le 30 septembre 2017.
Accessible aux clients et salariés qui demanderaient à le consulter, et constitué d'un recueil de documents déjà existants, ce registre doit contenir :

- les documents de niveau d'accessibilité de l'établissement (l'attestation d'accessibilité, ou le calendrier de l'agenda d'accessibilité - Ad'AP, ou les dérogations accordées par la Préfecture…) ;

- le document d'aide à l'accueil des personnes handicapées, à destination du personnel en contact avec le public, élaboré par le ministre en charge de la
construction (joint à ce message et téléchargeable sur internet) ;

- les modalités de maintenance des équipements d'accessibilité (comme les rampes amovibles automatiques) pour les établissements qui en disposent.